Le lombricompostage, aussi appelé vermicompostage, est une variante du compostage classique. Un lombricomposteur vous conviendra pour valoriser et réduire vos déchets ménagers ou ceux du jardin même si vous êtes en appartement. Des vers, quelques bacs, un peu d’attention et quelques règles à respecter et vous pourrez passez au lombricompostage.

Le lombricompostage : valoriser vos déchets ménagers au quotidien

Cette méthode écologique de valorisation et retraitement des déchets organiques biodégradables de votre cuisine par exemple à l’aide des vers de compost est née dans les pays anglo-saxons et plus particulièrement au Québec et en Australie dans les années 70.

Un lombricomposteur transforme vos déchets organiques en un amendement naturel

Le système, nommé lombricomposteur, se présente sous la forme de plusieurs bacs empilés les uns sur les autres dans lequel est reconstitué un milieu favorable au bon développement des vers
Les vers se nourrissent des déchets qu’on leur apporte et leurs déjections qui s’accumulent constituent le lombricompost.

Choisir un modèle de lombricomposteur

Pour pratiquer le lombricompostage, il faut bien s’équiper. Suivant le nombre de personnes du foyer et la consommation de fruits et légumes, vous pourrez choisir la taille du système qui vous conviendrait le mieux.

Le lombricompost

Cela se présente comme de la terre de couleur noire et d’aspect grumeleux, avec une bonne odeur de sous-bois. Ce produit obtenu permet d’enrichir la terre durablement et est directement assimilable par les végétaux. On peut donc l’utiliser sur des jeunes pousses ou des racines afin de les aider dans leur croissance. il faut également savoir que le lombricompostage est un écosystème autonome et plusieurs micro-organismes cohabitent avec les vers. Ils participent à la décomposition des déchets et facilitent les travail des vers qui ne peuvent manger que des déchets préalablement ramollis.